•  

    Tous mes voeux pour ce nouveau chemin qui va serpenter à travers l'année 2016, qu'il vous conduise si ce n'est sans difficultés que ce soit au moins sans encombres vers le passage qui conduira lui aussi à une nouvelle année.

    Cheminer librement et sereinement sans embûches et sans traquenard, cheminer aussi sans toujours suivre le troupeau mais sans le rejeter non plus. 


    4 commentaires
  •  

     

    Le choeur des esclaves du Nabuco de Verdi chantait déjà la liberté contre leurs oppresseurs; quand les "oppresseurs" sont diffus et fuyants il est plus que temps de faire entendre ce choeur des esclaves

    Va, pensiero, sull’ali dorate;
    Va, ti posa sui clivi, sui colli,
    Ove olezzano tepide e molli
    L'aure dolci del suolo natal!

    Del Giordano le rive saluta,
    Di Sionne le torri atterrate...
    Oh mia patria sì bella e perduta!
    Oh membranza sì cara e fatal!

    Arpa d'or dei fatidici vati,
    Perché muta dal salice pendi?
    Le memorie nel petto raccendi,
    Ci favella del tempo che fu!

    O simile di Solima ai fati
    Traggi un suono di crudo lamento,
    O t'ispiri il Signore un concento
    Che ne infonda al patire virtù!


    3 commentaires
  •  

     

    NON à l'OBSCURANTISME


    5 commentaires